vendredi 15 février 2008

La policière aimait la voyance

PARIS - Une femme officier de police judiciaire (OPJ) parisien, soupçonnée d'avoir consulté des sites de voyance avec des numéros de cartes bancaires de personnes gardées à vue, a été mise en examen vendredi pour "escroquerie" et laissée en liberté sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source judiciaire.

Cette femme, OPJ dans le Ve arrondissement de Paris, est soupçonnée d'avoir relevé le numéro de carte bancaire de personnes gardées à vue puis de les avoir utilisés pour consulter des sites de voyance sur Internet ou par téléphone. Le préjudice est estimé à 30.000 euros, a-t-on ajouté de même source.

Ce policier, dont ni l'âge ni le grade n'ont été précisé, a été mis à pied. Une enquête de l'Inspection générale des services (IGS) avait été diligentée.

Libellés : ,

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil